Le texte impose l'insertion des empreintes digitales numériques dans la carte d'identité des citoyens belges. Si la mesure, qui devrait entrer en vigueur en avril 2019, n'a pas fait sourciller côté francophone, elle a soulevé une vague d'indignation au nord du pays, où des voix ont dénoncé, entre autres, la mise en place par le gouvernement d'une " société sous surveillance ".
...