Alexeï Navalny a atterri à l'aéroport Tegel de Berlin, a écrit sur Twitter Kira Iarmysh, porte-parole de l'opposant russe. L'avion médicalisé, affrété par une ONG allemande, s'était envolé samedi matin de la ville d'Omsk (Sibérie), après une journée de bras de fer pour que M. Navalny, 44 ans, puisse être évacué et pris en charge à Berlin. Mme Iarmysh avait accusé les autorités russes de retenir le quadragénaire pour dissimuler le fait qu'il avait été empoisonné. Des allégations rejetées par l'hôpital d'Omsk, affirmant que les tests effectués ne révélaient aucune indication d'un empoisonnement. L'hôpital russe où l'opposant a été admis jeudi a donné son feu vert vendredi à son transport vers l'Allemagne, affirmant que son état était "stable", après s'y être opposé dans un premier temps. L'avion devait initialement atterrir à l'aéroport de Schönefeld dans le sud-est de la ville, selon le site qui suit le déplacement des avions en temps réel dans le monde entier. Mais il s'est dirigé finalement vers l'autre aéroport de la capitale allemande, Tegel, et s'est posé dans la partie militaire de cet aéroport où attendaient de nombreuses ambulances, selon le quotidien allemand Bild. Aucune raison n'a été immédiatement avancée pour expliquer ce changement soudain. L'opposant de 44 ans dans un état grave devrait être immédiatement transporté vers l'hôpital de la Charité, l'un des plus réputés en Europe. (Belga)

Alexeï Navalny a atterri à l'aéroport Tegel de Berlin, a écrit sur Twitter Kira Iarmysh, porte-parole de l'opposant russe. L'avion médicalisé, affrété par une ONG allemande, s'était envolé samedi matin de la ville d'Omsk (Sibérie), après une journée de bras de fer pour que M. Navalny, 44 ans, puisse être évacué et pris en charge à Berlin. Mme Iarmysh avait accusé les autorités russes de retenir le quadragénaire pour dissimuler le fait qu'il avait été empoisonné. Des allégations rejetées par l'hôpital d'Omsk, affirmant que les tests effectués ne révélaient aucune indication d'un empoisonnement. L'hôpital russe où l'opposant a été admis jeudi a donné son feu vert vendredi à son transport vers l'Allemagne, affirmant que son état était "stable", après s'y être opposé dans un premier temps. L'avion devait initialement atterrir à l'aéroport de Schönefeld dans le sud-est de la ville, selon le site qui suit le déplacement des avions en temps réel dans le monde entier. Mais il s'est dirigé finalement vers l'autre aéroport de la capitale allemande, Tegel, et s'est posé dans la partie militaire de cet aéroport où attendaient de nombreuses ambulances, selon le quotidien allemand Bild. Aucune raison n'a été immédiatement avancée pour expliquer ce changement soudain. L'opposant de 44 ans dans un état grave devrait être immédiatement transporté vers l'hôpital de la Charité, l'un des plus réputés en Europe. (Belga)