Ce café, c'est "un petit moment de liberté retrouvée qui est le fruit de nos efforts collectifs", s'est réjoui le président de la République après s'être attablé en terrasse devant les caméras des chaînes d'information, rue Miromesnil vers 08h30, avec son chef de gouvernement. "J'ai envie de vous dire: habituons-nous à essayer de vivre ensemble le temps présent", a-t-il ajouté en invitant cependant à "rester prudent" pour "réussir collectivement à maîtriser l'épidémie". "Si on arrive bien à s'organiser collectivement, à continuer à vacciner, tenir une discipline collective de citoyennes et de citoyens, il n'y a pas de raison qu'on n'arrive pas à continuer à avancer", a poursuivi le chef de l'Etat en se réjouissant de ce que "les chiffres (de l'épidémie) sont bien orientés". Les deux têtes de l'exécutif ont ensuite gagné à pied l'Elysée pour un Conseil de défense qui sera suivi d'un Conseil des ministres. Fermés depuis le 30 octobre 2020, soit plus de six mois et demi, les cafés et les restaurants sont de nouveau autorisés à servir leurs clients à partir de ce mercredi, mais uniquement en extérieur, avec une jauge de 50% et autour de tables de six personnes maximum. Avec cette nouvelle étape de déconfinement, cinémas, théâtres et musées peuvent mercredi accueillir de nouveau le public, comme l'ensemble des commerces, avec des jauges maximales de fréquentation. La France a fortement accéléré sa campagne de vaccination ces dernières semaines, mais reste en dessous de la moyenne européenne. 30,22 millions de doses avaient été administrées mardi à 21,09 millions de personnes, soit 31,2% de la population française, selon le ministère de la Santé. Parmi elles, 9,12 millions de personnes sont complètement vaccinées (13,5% de la population). (Belga)

Ce café, c'est "un petit moment de liberté retrouvée qui est le fruit de nos efforts collectifs", s'est réjoui le président de la République après s'être attablé en terrasse devant les caméras des chaînes d'information, rue Miromesnil vers 08h30, avec son chef de gouvernement. "J'ai envie de vous dire: habituons-nous à essayer de vivre ensemble le temps présent", a-t-il ajouté en invitant cependant à "rester prudent" pour "réussir collectivement à maîtriser l'épidémie". "Si on arrive bien à s'organiser collectivement, à continuer à vacciner, tenir une discipline collective de citoyennes et de citoyens, il n'y a pas de raison qu'on n'arrive pas à continuer à avancer", a poursuivi le chef de l'Etat en se réjouissant de ce que "les chiffres (de l'épidémie) sont bien orientés". Les deux têtes de l'exécutif ont ensuite gagné à pied l'Elysée pour un Conseil de défense qui sera suivi d'un Conseil des ministres. Fermés depuis le 30 octobre 2020, soit plus de six mois et demi, les cafés et les restaurants sont de nouveau autorisés à servir leurs clients à partir de ce mercredi, mais uniquement en extérieur, avec une jauge de 50% et autour de tables de six personnes maximum. Avec cette nouvelle étape de déconfinement, cinémas, théâtres et musées peuvent mercredi accueillir de nouveau le public, comme l'ensemble des commerces, avec des jauges maximales de fréquentation. La France a fortement accéléré sa campagne de vaccination ces dernières semaines, mais reste en dessous de la moyenne européenne. 30,22 millions de doses avaient été administrées mardi à 21,09 millions de personnes, soit 31,2% de la population française, selon le ministère de la Santé. Parmi elles, 9,12 millions de personnes sont complètement vaccinées (13,5% de la population). (Belga)