Depuis le début de la pandémie, 78.849 cas de nouveau coronavirus, dont 399 décès, ont été officiellement enregistrés aux Emirats, pays de neuf millions d'habitants. Les autorités ont tiré jeudi la sonnette d'alarme, le nombre de nouveaux cas quotidiens ayant été multiplié par cinq par rapport au mois précédent, et pressé les habitants à respecter les mesures destinées à freiner la propagation de la maladie. "Ceux qui ne respectent pas les mesures préventives (...) seront tenus responsables", avait alors déclaré Farida al-Hosani, des services de santé émiratis. Mme Hosani expliquait la forte augmentation des cas par le non-respect des mesures de distanciation physique et du port du masque, déplorant que la population continue à se rassembler en grand nombre dans les maisons, les magasins et les restaurants. Selon elle, 12% des cas concernent des personnes revenant de l'étranger. Les autres cas sont des personnes infectées lors d'événements familiaux, de contacts sur le lieu de travail ou lors d'autres rassemblements. Le pays, un ensemble de sept émirats, a appliqué un confinement strict en mars. Les restrictions ont ensuite été assouplies, en particulier à Dubaï. La capitale Abou Dhabi exige toujours un test négatif pour les personnes qui veulent s'y rendre. Le précédent record quotidien de nouvelles contaminations avait été établi le 22 mai, culminant à 994 avant de décliner progressivement. Le nombre de nouveau cas augmente de nouveau depuis un mois. (Belga)

Depuis le début de la pandémie, 78.849 cas de nouveau coronavirus, dont 399 décès, ont été officiellement enregistrés aux Emirats, pays de neuf millions d'habitants. Les autorités ont tiré jeudi la sonnette d'alarme, le nombre de nouveaux cas quotidiens ayant été multiplié par cinq par rapport au mois précédent, et pressé les habitants à respecter les mesures destinées à freiner la propagation de la maladie. "Ceux qui ne respectent pas les mesures préventives (...) seront tenus responsables", avait alors déclaré Farida al-Hosani, des services de santé émiratis. Mme Hosani expliquait la forte augmentation des cas par le non-respect des mesures de distanciation physique et du port du masque, déplorant que la population continue à se rassembler en grand nombre dans les maisons, les magasins et les restaurants. Selon elle, 12% des cas concernent des personnes revenant de l'étranger. Les autres cas sont des personnes infectées lors d'événements familiaux, de contacts sur le lieu de travail ou lors d'autres rassemblements. Le pays, un ensemble de sept émirats, a appliqué un confinement strict en mars. Les restrictions ont ensuite été assouplies, en particulier à Dubaï. La capitale Abou Dhabi exige toujours un test négatif pour les personnes qui veulent s'y rendre. Le précédent record quotidien de nouvelles contaminations avait été établi le 22 mai, culminant à 994 avant de décliner progressivement. Le nombre de nouveau cas augmente de nouveau depuis un mois. (Belga)