Des manifestations ont éclaté il y a une semaine en Iran, quelques heures après l'annonce - en pleine crise économique - d'une forte hausse du prix de l'essence. Les autorités iraniennes ont confirmé la mort de cinq personnes, mais Amnesty International évoque le décès au bas mot d'au moins 115 manifestants, tués par les forces de l'ordre durant les manifestations. Jeudi, les Gardiens de la Révolution ont annoncé la fin de la contestation, alors que le calme semblait revenir en Iran, après plusieurs jours de violences. (Belga)

Des manifestations ont éclaté il y a une semaine en Iran, quelques heures après l'annonce - en pleine crise économique - d'une forte hausse du prix de l'essence. Les autorités iraniennes ont confirmé la mort de cinq personnes, mais Amnesty International évoque le décès au bas mot d'au moins 115 manifestants, tués par les forces de l'ordre durant les manifestations. Jeudi, les Gardiens de la Révolution ont annoncé la fin de la contestation, alors que le calme semblait revenir en Iran, après plusieurs jours de violences. (Belga)