"Cela découle du fait que la Ville de Bruxelles juge positivement l'intervention de la police, alors que le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), n'était lui pas élogieux au sujet de la police sur base du rapport de l'inspection", indique le porte-parole de M. Close. Selon le cabinet de M. Jambon, rien n'a été indiqué au sujet d'un nouveau rapport durant la concertation de jeudi entre MM. Close et Jambon. Durant cette réunion, ils ont convenu de chercher à rendre plus efficace le déploiement de policiers dans la capitale. "Mais en soi, il n'y a pas de problème au fait que quelqu'un qui a reçu un mauvais rapport, enquête sur ce qui s'est précisément mal passé", commente encore l'entourage du ministre Jambon. (Belga)

"Cela découle du fait que la Ville de Bruxelles juge positivement l'intervention de la police, alors que le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA), n'était lui pas élogieux au sujet de la police sur base du rapport de l'inspection", indique le porte-parole de M. Close. Selon le cabinet de M. Jambon, rien n'a été indiqué au sujet d'un nouveau rapport durant la concertation de jeudi entre MM. Close et Jambon. Durant cette réunion, ils ont convenu de chercher à rendre plus efficace le déploiement de policiers dans la capitale. "Mais en soi, il n'y a pas de problème au fait que quelqu'un qui a reçu un mauvais rapport, enquête sur ce qui s'est précisément mal passé", commente encore l'entourage du ministre Jambon. (Belga)