A la suite des émeutes à la Bourse du 11 novembre après le match de football entre le Maroc et la Côte d'Ivoire, la police a arrêté 17 personnes. Sur les dix personnes majeures interpellées, une a été placée sous mandat d'arrêt, 6 sont convoquées le 5 janvier devant le tribunal correctionnel et une le 19 janvier. Sept mineurs ont également été interpellés. À la place de la Monnaie, quatre jours plus tard, à l'occasion de la venue du Youtubeur français Vargasss92, neuf mineurs et un majeur ont encore été arrêtés. Le 25 novembre, une manifestation contre l'esclavage en Libye a dégénéré en émeutes sur l'avenue Louise. Trois mineurs et un adulte ont alors été arrêtés. Quelque seize autres émeutiers ont également été identifiés, mais pas encore arrêtés. Par ailleurs, 14 autres personnes ont été identifiées sur les images des émeutes, mais leur rôle dans les incidents n'a pas encore été établi. (Belga)

A la suite des émeutes à la Bourse du 11 novembre après le match de football entre le Maroc et la Côte d'Ivoire, la police a arrêté 17 personnes. Sur les dix personnes majeures interpellées, une a été placée sous mandat d'arrêt, 6 sont convoquées le 5 janvier devant le tribunal correctionnel et une le 19 janvier. Sept mineurs ont également été interpellés. À la place de la Monnaie, quatre jours plus tard, à l'occasion de la venue du Youtubeur français Vargasss92, neuf mineurs et un majeur ont encore été arrêtés. Le 25 novembre, une manifestation contre l'esclavage en Libye a dégénéré en émeutes sur l'avenue Louise. Trois mineurs et un adulte ont alors été arrêtés. Quelque seize autres émeutiers ont également été identifiés, mais pas encore arrêtés. Par ailleurs, 14 autres personnes ont été identifiées sur les images des émeutes, mais leur rôle dans les incidents n'a pas encore été établi. (Belga)