Échevin à Houthalen-Helchteren, Mustafa Aytar est 3e sur la liste sp.a au Parlement flamand en province de Limbourg. Il avait déjà été lié aux Loups Gris par sa présence l'an dernier à Genk à un événement de la Fédération turque de Belgique, considérée comme une coupole de l'organisation ultranationaliste.

Le sp.a affirme que Mustafa Aytar n'est pas membre des Loups Gris et que sa place sur la liste n'est pas mise en question. "Nous déplorons le comportement que Mustafa Aytar a adopté. Il a commis une faute. Il en a répondu, a présenté des excuses et pris distance publiquement avec ce mouvement", selon le président provincial du sp.a, Alain Yzermans.

Échevin à Houthalen-Helchteren, Mustafa Aytar est 3e sur la liste sp.a au Parlement flamand en province de Limbourg. Il avait déjà été lié aux Loups Gris par sa présence l'an dernier à Genk à un événement de la Fédération turque de Belgique, considérée comme une coupole de l'organisation ultranationaliste. Le sp.a affirme que Mustafa Aytar n'est pas membre des Loups Gris et que sa place sur la liste n'est pas mise en question. "Nous déplorons le comportement que Mustafa Aytar a adopté. Il a commis une faute. Il en a répondu, a présenté des excuses et pris distance publiquement avec ce mouvement", selon le président provincial du sp.a, Alain Yzermans.