La Région wallonne se dit pourtant prête à souscrire à ce plaidoyer, au niveau européen, pour un embargo sur les exportations d'armes ainsi que le "matériel double usage" (civil et militaire) à destination de l'Arabie saoudite. Dès lors, la demande de M. De Croo que les Régions - et la Wallonie en particulier - cessent de telles exportations est "incohérente", juge-t-on à Namur. Quelle serait l'efficacité d'une telle mesure dès lors que la valeur des licences d'armes octroyées par la Wallonie "équivaut à peine à 0,49% du total européen" (chiffres 2015), demande-t-on au cabinet Magnette. Le débat sur la vente d'armes à l'Arabie saoudite a rebondi le week-end dernier quand le ministre De Croo (Open Vld) a pointé du doigt la Wallonie, alors que le Fédéral redouble ses efforts humanitaires au Yémen, où Riyad mène une guerre contestée. (Belga)

La Région wallonne se dit pourtant prête à souscrire à ce plaidoyer, au niveau européen, pour un embargo sur les exportations d'armes ainsi que le "matériel double usage" (civil et militaire) à destination de l'Arabie saoudite. Dès lors, la demande de M. De Croo que les Régions - et la Wallonie en particulier - cessent de telles exportations est "incohérente", juge-t-on à Namur. Quelle serait l'efficacité d'une telle mesure dès lors que la valeur des licences d'armes octroyées par la Wallonie "équivaut à peine à 0,49% du total européen" (chiffres 2015), demande-t-on au cabinet Magnette. Le débat sur la vente d'armes à l'Arabie saoudite a rebondi le week-end dernier quand le ministre De Croo (Open Vld) a pointé du doigt la Wallonie, alors que le Fédéral redouble ses efforts humanitaires au Yémen, où Riyad mène une guerre contestée. (Belga)