"S'il (Stéphane Moreau) veut rester à Nethys, il doit quitter sa fonction de manière définitive de bourgmestre de Ans. S'il ne le fait pas, le décret wallon va l'obliger à le faire. Sa rémunération doit être réduite considérablement en fonction de la décision du gouvernement", a-t-il affirmé sur le plateau de l'émission "A votre avis" de la RTBF, dont il était l'invité. Toujours à propos de M. Moreau, le président des socialistes francophones lui a lancé un autre avertissement. "Ou bien il accepte avec dignité les nouvelles conditions imposées par la Région wallonne. S'il n'accepte pas, il y a là matière certainement pour discuter de sa fonction à l'intérieur de Nethys", a dit M. Di Rupo. Sans préciser la date, le bourgmestre faisant fonction d'Ans, Thomas Cialone, a annoncé jeudi soir en marge du conseil communal que la démission de M. Moreau, bourgmestre en titre mais absent, serait "effective sous peu". M. Moreau avait annoncé mardi sa démission du PS, prenant le parti de vitesse qui a annoncé mercredi son "exclusion définitive". (Belga)

"S'il (Stéphane Moreau) veut rester à Nethys, il doit quitter sa fonction de manière définitive de bourgmestre de Ans. S'il ne le fait pas, le décret wallon va l'obliger à le faire. Sa rémunération doit être réduite considérablement en fonction de la décision du gouvernement", a-t-il affirmé sur le plateau de l'émission "A votre avis" de la RTBF, dont il était l'invité. Toujours à propos de M. Moreau, le président des socialistes francophones lui a lancé un autre avertissement. "Ou bien il accepte avec dignité les nouvelles conditions imposées par la Région wallonne. S'il n'accepte pas, il y a là matière certainement pour discuter de sa fonction à l'intérieur de Nethys", a dit M. Di Rupo. Sans préciser la date, le bourgmestre faisant fonction d'Ans, Thomas Cialone, a annoncé jeudi soir en marge du conseil communal que la démission de M. Moreau, bourgmestre en titre mais absent, serait "effective sous peu". M. Moreau avait annoncé mardi sa démission du PS, prenant le parti de vitesse qui a annoncé mercredi son "exclusion définitive". (Belga)