"J'appelle Charles Michel à garder son sang-froid et à maîtriser ses propos. Il est évident que nous avons des divergences de vue sur la sécurité sociale et la politique du gouvernement, mais le débat d'idées peut se faire dans le respect de l'autre et avec correction", a réagi le président du PS dans le communiqué. "Après avoir reculé l'âge légal de la pension à 67 ans, diminué le remboursement des consultations chez le spécialiste et des médicaments, diminué le revenu des travailleurs à temps partiel et surtout (projet de loi déposé cette semaine) mis en péril le financement de la sécurité sociale pour les prochaines années, Charles Michel a manifestement du mal à défendre son bilan en matière de protection sociale et choisit la voie de l'outrance et des attaques personnelles pour détourner l'attention du fond du dossier. La politique mérite mieux que ça", a encore déclaré M. Di Rupo. Le président du PS partage néanmoins l'analyse de M. Michel lorsque celui-ci déclare que "la Belgique est un des pays qui a le mieux résisté à la crise grâce à ses amortisseurs sociaux". "En effet, le modèle social belge est parmi les meilleurs au monde. C'est précisément la raison pour laquelle il importe de le protéger et de le renforcer, et non de le détruire comme s'y emploie actuellement le gouvernement MR-N-VA", conclut M. Di Rupo. (Belga)

"J'appelle Charles Michel à garder son sang-froid et à maîtriser ses propos. Il est évident que nous avons des divergences de vue sur la sécurité sociale et la politique du gouvernement, mais le débat d'idées peut se faire dans le respect de l'autre et avec correction", a réagi le président du PS dans le communiqué. "Après avoir reculé l'âge légal de la pension à 67 ans, diminué le remboursement des consultations chez le spécialiste et des médicaments, diminué le revenu des travailleurs à temps partiel et surtout (projet de loi déposé cette semaine) mis en péril le financement de la sécurité sociale pour les prochaines années, Charles Michel a manifestement du mal à défendre son bilan en matière de protection sociale et choisit la voie de l'outrance et des attaques personnelles pour détourner l'attention du fond du dossier. La politique mérite mieux que ça", a encore déclaré M. Di Rupo. Le président du PS partage néanmoins l'analyse de M. Michel lorsque celui-ci déclare que "la Belgique est un des pays qui a le mieux résisté à la crise grâce à ses amortisseurs sociaux". "En effet, le modèle social belge est parmi les meilleurs au monde. C'est précisément la raison pour laquelle il importe de le protéger et de le renforcer, et non de le détruire comme s'y emploie actuellement le gouvernement MR-N-VA", conclut M. Di Rupo. (Belga)