Selon une information relayée par Le Soir et De Morgen, la plateforme francophone Tam Tam et le mouvement citoyen flamand Hart boven Hard ont interrogé leurs sympathisants sur leurs priorités pour les élections. Comme l'explique Le Soir, les associations leur ont soumis 23 mesures classées en six catégories : droit à la protection d'un milieu sain, à la justice sociale, au travail, à l'égalité et à la liberté dans la diversité, à la protection de la santé et à un impôt juste.
...

Selon une information relayée par Le Soir et De Morgen, la plateforme francophone Tam Tam et le mouvement citoyen flamand Hart boven Hard ont interrogé leurs sympathisants sur leurs priorités pour les élections. Comme l'explique Le Soir, les associations leur ont soumis 23 mesures classées en six catégories : droit à la protection d'un milieu sain, à la justice sociale, au travail, à l'égalité et à la liberté dans la diversité, à la protection de la santé et à un impôt juste. Les résultats révèlent que les personnes interrogées, Wallons et Flamands confondus, partagent en grande partie les mêmes priorités politiques. Pour elles, il est important d'investir dans les transports publics, transports en commun en tête. L'égalité des chances et la redistribution sociale sont également prioritaires, tout comme la protection du pouvoir d'achat. Les participants encouragent également les politiques à s'en prendre à la fois aux problèmes écologiques et aux défis sociaux. Peu de différences de vision politique Parallèlement, iVox a mené un sondage similaire auprès d'un panel représentatif de 1 600 répondants. Les résultats sont similaires, et non influencés par les déterminants sociologiques ou les différences de langue. "Ils montrent qu'une large part de la population aspire à une politique qui mise davantage sur l'égalité sociale et qui rassemble davantage. Aujourd'hui, on monte souvent les Flamands et les Wallons, les riches et les pauvres, les uns contre les autres, alors que ces résultats prouvent qu'il y a beaucoup moins de différences de vision que ce que prétend la politique", explique Wouter Hillaert de Hart boven Hard au quotidien De Morgen. Les répondants du sondage iVox sont favorables à l'idée de planter 200 km2 supplémentaires de forêt. Ils aspirent également à une augmentation des revenus les plus faibles, des pensions et des salaires minimums plus élevés. Un grand nombre d'entre eux sont également favorables à un impôt minimum sur les sociétés et un impôt européen progressif sur la fortune.Sur le plan de la migration, les résultats entre l'enquête de Tam Tam et Hart boven Hard d'une part et d'iVox de l'autre divergent. Si les sympathisants des mouvements citoyens sont favorables à une migration digne (80,2%), seuls 52% des sondés d'iVox partagent cet avis. Il en va de même pour la sortie du nucléaire qui obtient plus de soutien de la part des sympathisants de Tam Tam et Hart boven Hard.Le 12 mai, deux semaines avant les élections, Hart boven Hard et Tam Tam organisent une marche Right(s) Now ! à Bruxelles pour défendre l'article 23 de la Constitution : "Chacun(e) a le droit de mener une vie conforme à la dignité humaine". À cette occasion, ils mettront en avant les six priorités les plus plébiscitées par leurs sympathisants.