Sur son compte Twitter, le chef de la diplomatie belge a qualifié le résultat de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), parti d'extrême droite, "d'inquiétante". L'AfD est devenue dimanche la troisième force politique allemande, avec quelque 13% des voix. C'est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l'extrême droite intègre le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand. La gauche radicale Die Linke glane quant à elle 8,9% des suffrages. Au total, près d'un quart des votants ont ainsi opté pour un extrême. Il s'agit d'une première depuis 1949 dans un pays généralement proche du centre du spectre politique. (Belga)

Sur son compte Twitter, le chef de la diplomatie belge a qualifié le résultat de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD), parti d'extrême droite, "d'inquiétante". L'AfD est devenue dimanche la troisième force politique allemande, avec quelque 13% des voix. C'est la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale que l'extrême droite intègre le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand. La gauche radicale Die Linke glane quant à elle 8,9% des suffrages. Au total, près d'un quart des votants ont ainsi opté pour un extrême. Il s'agit d'une première depuis 1949 dans un pays généralement proche du centre du spectre politique. (Belga)