Le dépouillement des bulletins de toutes les circonscriptions accorde 33% à la CDU/CSU de la chancelière Angela Merkel et 20,5% au SPD de Martin Schulz, ancien président du parlement européen. Si les deux poids lourds reculent, toutes les autres formations ont progressé, l'AfD en tête avec 12,6% des voix, devenant la troisième force du pays. Le parti entrera pour la première fois au Parlement allemand à Berlin. Les libéraux du FDP sont de retour sur la scène fédérale après quatre ans avec 10,7% des voix. La gauche Die Linke bénéficie de 9,2% des voix et les écologistes de Grüne obtiennent 8,9% des votes. (Belga)

Le dépouillement des bulletins de toutes les circonscriptions accorde 33% à la CDU/CSU de la chancelière Angela Merkel et 20,5% au SPD de Martin Schulz, ancien président du parlement européen. Si les deux poids lourds reculent, toutes les autres formations ont progressé, l'AfD en tête avec 12,6% des voix, devenant la troisième force du pays. Le parti entrera pour la première fois au Parlement allemand à Berlin. Les libéraux du FDP sont de retour sur la scène fédérale après quatre ans avec 10,7% des voix. La gauche Die Linke bénéficie de 9,2% des voix et les écologistes de Grüne obtiennent 8,9% des votes. (Belga)