Frauke Petry avait été mise à l'écart plus tôt dans l'année lorsque Alexander Gauland et Alice Weidel avaient pris le lead du parti populiste en vue des élections fédérales. L'AfD connaît depuis plusieurs mois un conflit interne entre l'extrême droite et des fractions plus modérées. Mme Petry a à plusieurs reprises critiqué la rhétorique anti-islam et anti-immigration de l'AfD pendant la campagne, disant que cette position aliénait les électeurs conservateurs et maintenait le parti dans l'opposition. Elle avait déjà annoncé lundi ne pas vouloir représenter sa formation au parlement. L'AfD a remporté 12,6% des voix lors des élections de dimanche, devenant le 3e parti d'Allemagne, un choc pour le pays. Il s'agit du premier mouvement d'extrême droite à faire son entrée au Bundestag depuis 60 ans. (Belga)

Frauke Petry avait été mise à l'écart plus tôt dans l'année lorsque Alexander Gauland et Alice Weidel avaient pris le lead du parti populiste en vue des élections fédérales. L'AfD connaît depuis plusieurs mois un conflit interne entre l'extrême droite et des fractions plus modérées. Mme Petry a à plusieurs reprises critiqué la rhétorique anti-islam et anti-immigration de l'AfD pendant la campagne, disant que cette position aliénait les électeurs conservateurs et maintenait le parti dans l'opposition. Elle avait déjà annoncé lundi ne pas vouloir représenter sa formation au parlement. L'AfD a remporté 12,6% des voix lors des élections de dimanche, devenant le 3e parti d'Allemagne, un choc pour le pays. Il s'agit du premier mouvement d'extrême droite à faire son entrée au Bundestag depuis 60 ans. (Belga)