La CDU/CSU de Mme Merkel est créditée de 33,1%, selon les dernières projections de la télévision publique ARD. Mme Merkel estime que l'entrée au Bundestag du parti d'extrême droite AfD constitue "un nouveau grand défi" pour l'Allemagne. Elle a affiché sa volonté de "reconquérir ses électeurs et électrices". La chancelière devra se tourner vers les libéraux du FDP (10,4% des voix), avec qui elle avait déjà gouverné entre 2009 et 2013, et vers les écologistes de Grüne (9,3%) pour mettre sur pied une nouvelle majorité. Elle avait indiqué pendant la campagne qu'elle refuserait de discuter avec les extrêmes de droite (AfD) et de gauche (die Linke). Dimanche soir, Martin Schulz, le leader du SPD, partenaire de majorité actuel de la CDU/CSU, a affirmé que son parti n'entrerait pas dans un nouveau gouvernement avec Mme Merkel. (Belga)

La CDU/CSU de Mme Merkel est créditée de 33,1%, selon les dernières projections de la télévision publique ARD. Mme Merkel estime que l'entrée au Bundestag du parti d'extrême droite AfD constitue "un nouveau grand défi" pour l'Allemagne. Elle a affiché sa volonté de "reconquérir ses électeurs et électrices". La chancelière devra se tourner vers les libéraux du FDP (10,4% des voix), avec qui elle avait déjà gouverné entre 2009 et 2013, et vers les écologistes de Grüne (9,3%) pour mettre sur pied une nouvelle majorité. Elle avait indiqué pendant la campagne qu'elle refuserait de discuter avec les extrêmes de droite (AfD) et de gauche (die Linke). Dimanche soir, Martin Schulz, le leader du SPD, partenaire de majorité actuel de la CDU/CSU, a affirmé que son parti n'entrerait pas dans un nouveau gouvernement avec Mme Merkel. (Belga)