" Alors, prêts pour cette année terrible ? " Dans les travées de la rue de la Loi, la reprise politique a débuté avec une bonne dose d'appréhension, tant la cuvée 2018-2019 s'annonce dantesque et les prochains mois éprouvants. Après près de cinq années sans élections, qui n'ont pour autant pas été un long fleuve tranquille en raison de l'asymétrie et des tensions consécutives au scrutin de mai 2014, la Belgique se prépare à voter deux fois à huit mois d'intervalle. Une séquence lourde de sens. Avec le risque réel que le tout s'éternise en de longues négociations gouvernementales, l'été prochain.
...