Le nombre de listes portant le nom du cdH chute ainsi, pour le scrutin communal, de 55 en 2012 à 12 cette année, les listes MR reculant de 72 à 50 et Ecolo de 156 à 115. Au contraire, le PS voit son nombre de listes augmenter de 70 à 85 tandis que le PTB gagne trois listes, de 13 pour le PTB+ en 2012 à 16 cette année.

Tendance différente aux élections provinciales où le nombre de listes cdH augmente de deux unités (de 31 en 2012 à 33 cette année). Le MR, lui, passe de 31 à 33 tandis qu'Ecolo reste stable, à 34 listes. Quant au PS, il voit son nombre de listes quasiment doubler, de 17 en 2012 à 33 en 2018, le PTB progressant de 29 (pour le PTB+ en 2012) à 32 cette année.

Le nombre de listes portant le nom du cdH chute ainsi, pour le scrutin communal, de 55 en 2012 à 12 cette année, les listes MR reculant de 72 à 50 et Ecolo de 156 à 115. Au contraire, le PS voit son nombre de listes augmenter de 70 à 85 tandis que le PTB gagne trois listes, de 13 pour le PTB+ en 2012 à 16 cette année. Tendance différente aux élections provinciales où le nombre de listes cdH augmente de deux unités (de 31 en 2012 à 33 cette année). Le MR, lui, passe de 31 à 33 tandis qu'Ecolo reste stable, à 34 listes. Quant au PS, il voit son nombre de listes quasiment doubler, de 17 en 2012 à 33 en 2018, le PTB progressant de 29 (pour le PTB+ en 2012) à 32 cette année.