Six débats publics ont été organisés. Principe : voici des solutions pour relever six défis majeurs pour notre société. Thématiques : rapprocher citoyens et politiques, réussir la transition énergétique, réussir la transition économique, garantir une justice fiscale et sociale, combiner migrations et vivre-ensemble, inventer une mobilité propre et durable. Bilan : les règles du jeu partisan doivent changer. D'urgence.

C'était en juin 2014. Le PS avait gagné au Sud et la N-VA avait mis le Nord en poche. Pour le fédéral, on pensait être reparti pour la gloire. Et puis Charles Michel l'a jouée forban. Premier ministre francophone du premier gouvernement fédéral abritant un parti nationaliste flamand. A droite toute. Cinq ans ont passé. A une vitesse folle mais émaillés de tant d'événements, de tant de nouvelles pratiques, de nouveaux langages, de nouveaux enjeux, de nouvelles réalités, qu'on dirait que ça en fait vingt. Et qu'on a tendance à oublier beaucoup de ce qui s'est passé, durant cette législature qui finit.

De "Charles le kamikaze" de l'été 2014, jusqu'à la chute du gouvernement fin 2018 à cause du Pacte sur les migrations, la suédoise a été tout sauf un fleuve tranquille. Les casseroles de Galant, les gaffes de Marghem, l'agitation sociale, les frasques du prince Laurent, les provocations de Theo Francken, sans oublier les attentats terroristes : retour, en 13 dessins, sur une législature agitée.

De ces sagesses orientales dont notre gris Occident est si friand s'étirent d'autres conceptions du temps, de la vie, de la matière et de ses manifestations. Elles peignent désormais nos ternes psychismes de psalmodies colorées, de susceptibles mais protectrices divinités dont on ne peut prononcer le nom, ou d'une âme éternelle qui se love, au fil des millénaires, dans d'innombrables corps périssables.

Début avril dernier, quatre écoles secondaires bruxelloises, du réseau de la Cocof, lançaient une invitation aux six principaux partis se présentant aux élections (PS, MR, Ecolo, DéFI, CDH, PTB) pour mener, le 15 mai, un débat devant quelque quatre cents élèves de cinquième et de sixième secondaire en âge de voter, ce 26 mai.

En huit questions d'un test électoral exclusif, retrouvez-vous dans la complexe constellation des grandes personnalités du Centre démocrate humaniste.

Dernier épisode de la série "partis pris" avec le CDH. Dont le président, Maxime Prévot, n'a pas voulu passer la journée avec nous. Alors le parti nous a envoyé chez sa tête de liste à la Région bruxelloise, l'Uccloise Céline Fremault. Le Vif/L'Express l'a suivie et tout est vrai.

L'immigration est l'une des questions politiques les plus sensibles du moment. Pour dépasser les invectives, il faut changer de paradigme : débat ouvert, procédures transparentes, cérémonie de naturalisation, intégration économique mieux gérée... Voici la rupture proposée par les experts de la plateforme eChange.

La prochaine législature sera décisive pour le redressement de la Région et, ce faisant, pour l'avenir du pays. Au diable les querelles, l'heure est venue de se retrousser les manches. Le Vif/L'Express a confronté les politiques aux mesures prioritaires à prendre. Avec, en vue, le bout du tunnel ?