A côté du crédit d'impôt pour les salaires de moins de 2.500 euros par mois, Ecolo propose de réduire la TVA sur les produits non transformés et issus des circuits courts. La réduction irait jusqu'à O% - à l'horizon 2050 - pour les produits issus de l'agriculture biologique, détaille Zakia Khattabi, coprésidente du parti, dans les journaux Sudpresse. "L'idée est de rendre favorable l'achat de produits bons pour notre santé et pour l'environnement (...) Que le choix le plus sain soit plus accessible. Et aussi, dans une vision globale économique, un ancrage dans nos territoires avec une qualité de produits qui ne font pas le tour du monde." La volonté d'Ecolo de mettre en place un plan d'isolation ainsi que d'investir dans les transports en commun était déjà connue. Avec la réduction de la TVA, ces trois éléments seront poussés lors des éventuelles négociations pour constituer des majorités, écrit La Libre. "Les gens veulent le changement, ils nous disent 'on est prêt'. Mais trop peu d'entre eux sont en mesure de passer à l'acte. C'est l'enjeu de la prochaine législature: permettre à chacun qui le souhaite de devenir acteur du changement", explique Jean-Marc Nollet dans La Libre. (Belga)