"Avec Groen, nous allons déposer, dans moins d'un mois, vingt propositions pour une transition solidaire et écologique. Une sorte de colonne vertébrale de ce que nous souhaiterions comme déclaration gouvernementale" pour le gouvernement qui sortira des élections du 26 mai prochain, a déclaré le co-président d'Ecolo, Jean-Marc Nollet. Il s'exprimaient lors de la présentation des voeux des deux partis - pour la première fois ensemble au niveau fédéral - à Forest, l'une des deux communes bruxelloises désormais dirigées par un bourgmestre Ecolo, Stéphane Roberti. Les écologistes espèrent répéter en mai, lors des scrutins européen, législatif et régionaux, la forte progression qu'Ecolo et Groen ont tous deux enregistrée lors des communales du 14 octobre dernier. La présidente de Groen, Meyrem Almaci, a ainsi évoqué la "vague verte" qui a déferlé selon elle "d'Ostende à Namur et d'Amay à Zwijndrecht". "Le 14 octobre a été un dimanche vert, le plus vert jamais" enregistré, a-t-elle souligné, avec 1.290 élus écologistes, "une étape phénoménale", mais une première étape. "Une autre Belgique est possible et nous le démontrerons", a renchéri M. Nollet, en insistant devant la presse sur la force du groupe parlementaire que les deux partis possèdent en commun à la Chambre. (Belga)

"Avec Groen, nous allons déposer, dans moins d'un mois, vingt propositions pour une transition solidaire et écologique. Une sorte de colonne vertébrale de ce que nous souhaiterions comme déclaration gouvernementale" pour le gouvernement qui sortira des élections du 26 mai prochain, a déclaré le co-président d'Ecolo, Jean-Marc Nollet. Il s'exprimaient lors de la présentation des voeux des deux partis - pour la première fois ensemble au niveau fédéral - à Forest, l'une des deux communes bruxelloises désormais dirigées par un bourgmestre Ecolo, Stéphane Roberti. Les écologistes espèrent répéter en mai, lors des scrutins européen, législatif et régionaux, la forte progression qu'Ecolo et Groen ont tous deux enregistrée lors des communales du 14 octobre dernier. La présidente de Groen, Meyrem Almaci, a ainsi évoqué la "vague verte" qui a déferlé selon elle "d'Ostende à Namur et d'Amay à Zwijndrecht". "Le 14 octobre a été un dimanche vert, le plus vert jamais" enregistré, a-t-elle souligné, avec 1.290 élus écologistes, "une étape phénoménale", mais une première étape. "Une autre Belgique est possible et nous le démontrerons", a renchéri M. Nollet, en insistant devant la presse sur la force du groupe parlementaire que les deux partis possèdent en commun à la Chambre. (Belga)