La N-VA a perdu du terrain (-8,15%), mais reste la plus importante formation à Anvers avec 31,2% des voix. Le Vlaams Belang profite de ce recul en réalisant un score de 18,8% dans la province de son président Tom Van Grieken et de Filip Dewinter. Il progresse ainsi de 11,8 points de pour cent et devient la deuxième formation à Anvers. Le CD&V complète le podium, mais largement derrière, à 11,07% et devançant de peu Groen (11%). Open Vld est cinquième à 9,64%. Le Sp.a a encore perdu quelques plumes (-3,5%) et peine aujourd'hui à dépasser les 8%. Le PVDA de Peter Mertens le talonne avec 7,65%. (Belga)