Be.One a été fondé l'an dernier en vue des élections communales lors desquelles il a réalisé des résultats en-dessous de ses ambitions. La cofondatrice du parti Meryem Kaçar, ancienne sénatrice Agalev, l'a entre-temps quitté, ainsi qu'une autre personnalité du mouvement. De son côté, Dyab Abou Jahjah persévère et son parti sera présent aux élections régionales, à Bruxelles, Anvers et en Flandre orientale. A Bruxelles, il sera secondé par Candice Vanhecke, journaliste francophone indépendante, spécialisée dans les enjeux de religion et laïcité. (Belga)

Be.One a été fondé l'an dernier en vue des élections communales lors desquelles il a réalisé des résultats en-dessous de ses ambitions. La cofondatrice du parti Meryem Kaçar, ancienne sénatrice Agalev, l'a entre-temps quitté, ainsi qu'une autre personnalité du mouvement. De son côté, Dyab Abou Jahjah persévère et son parti sera présent aux élections régionales, à Bruxelles, Anvers et en Flandre orientale. A Bruxelles, il sera secondé par Candice Vanhecke, journaliste francophone indépendante, spécialisée dans les enjeux de religion et laïcité. (Belga)