"La création de la charte est une idée à approfondir mais c'était très compliqué à mettre en place à court terme", a déclaré Eliane Tillieux. "Nous le savions en mettant la proposition sur la table, car cela nécessite une grande concertation. La déclaration est un bon compromis dans l'immédiat." Officiellement, les candidats s'engagent collectivement à "poursuivre une campagne où les comportements et propos de chacun sont dignes et respectueux". Ils s'engagent également à "condamner fermement les propos haineux et racistes, les comportements violents et les dégradations de biens". La déclaration appelle par ailleurs au calme et à la sérénité pour "recentrer les échanges sur les projets de Namur pour les citoyens". Fin août, Eliane Tillieux s'était faite insulter sur les réseaux sociaux par une candidate DéFi. Cette dernière a ensuite été évincée de la liste par Pierre-Yves Dupuis. Différentes attaques ont également été commises envers plusieurs candidats. La dernière en date est un tag insultant Maxime Prévot, trouvé la semaine dernière à Malonne. (Belga)

"La création de la charte est une idée à approfondir mais c'était très compliqué à mettre en place à court terme", a déclaré Eliane Tillieux. "Nous le savions en mettant la proposition sur la table, car cela nécessite une grande concertation. La déclaration est un bon compromis dans l'immédiat." Officiellement, les candidats s'engagent collectivement à "poursuivre une campagne où les comportements et propos de chacun sont dignes et respectueux". Ils s'engagent également à "condamner fermement les propos haineux et racistes, les comportements violents et les dégradations de biens". La déclaration appelle par ailleurs au calme et à la sérénité pour "recentrer les échanges sur les projets de Namur pour les citoyens". Fin août, Eliane Tillieux s'était faite insulter sur les réseaux sociaux par une candidate DéFi. Cette dernière a ensuite été évincée de la liste par Pierre-Yves Dupuis. Différentes attaques ont également été commises envers plusieurs candidats. La dernière en date est un tag insultant Maxime Prévot, trouvé la semaine dernière à Malonne. (Belga)