Dans le district de Nivelles, derrière le député provincial Tanguy Stuckens (Waterloo), on retrouve l'échevine de Braine-l'Alleud Chantal Versmissen-Solie en numéro deux, suivie du bourgmestre de Nivelles Pierre Huart, de l'échevine de Genappe Stéphanie Bury-Hauchart, du bourgmestre de Genappe Gérard Couronné et de l'échevine de Villers-la-Ville Anne-Michèle Pierard. Sophie Keymolen, la présidente du CPAS de Rebecq, pousse la liste. Dans le district de Wavre, le président du collège provincial Mathieu Michel est suivi de la bourgmestre de Lasne Laurence Rotthier. Le député provincial Marc Bastin figure en troisième position, puis viennent l'échevine de Beauvechain Carole Ghiot, le chef de groupe MR au conseil provincial Nicolas Janssens et la bourgmestre de Rixensart Patricial Lebon. Présent dans la majorité provinciale depuis la création du Brabant wallon il y a 23 ans, le MR relève que la province est considérée comme le moteur de la Wallonie, que son taux d'emploi est de 61% contre 56% pour la moyenne wallonne, que le Brabant wallon figure dans le top 5 des régions les plus innovantes d'Europe et qu'il s'agit du deuxième territoire en Europe où le taux d'éducation est le plus élevé. "Ce n'est pas un hasard", a affirmé Mathieu Michel à La Hulpe, mettant en avant les valeurs d'inclusion, d'optimisme, d'efficacité, d'innovation et de transparence qui fondent la "vision du MR pour le Brabant wallon". (Belga)

Dans le district de Nivelles, derrière le député provincial Tanguy Stuckens (Waterloo), on retrouve l'échevine de Braine-l'Alleud Chantal Versmissen-Solie en numéro deux, suivie du bourgmestre de Nivelles Pierre Huart, de l'échevine de Genappe Stéphanie Bury-Hauchart, du bourgmestre de Genappe Gérard Couronné et de l'échevine de Villers-la-Ville Anne-Michèle Pierard. Sophie Keymolen, la présidente du CPAS de Rebecq, pousse la liste. Dans le district de Wavre, le président du collège provincial Mathieu Michel est suivi de la bourgmestre de Lasne Laurence Rotthier. Le député provincial Marc Bastin figure en troisième position, puis viennent l'échevine de Beauvechain Carole Ghiot, le chef de groupe MR au conseil provincial Nicolas Janssens et la bourgmestre de Rixensart Patricial Lebon. Présent dans la majorité provinciale depuis la création du Brabant wallon il y a 23 ans, le MR relève que la province est considérée comme le moteur de la Wallonie, que son taux d'emploi est de 61% contre 56% pour la moyenne wallonne, que le Brabant wallon figure dans le top 5 des régions les plus innovantes d'Europe et qu'il s'agit du deuxième territoire en Europe où le taux d'éducation est le plus élevé. "Ce n'est pas un hasard", a affirmé Mathieu Michel à La Hulpe, mettant en avant les valeurs d'inclusion, d'optimisme, d'efficacité, d'innovation et de transparence qui fondent la "vision du MR pour le Brabant wallon". (Belga)