"Cette décision a été annoncée le 21 mai (...) et sera effective immédiatement", a déclaré le chef de la commission Arief Budiman au cours d'une conférence diffusée en direct par les médias locaux. La publication officielle des résultats était initialement attendue mercredi. Mais la commission a finalement annoncé les résultats en pleine nuit, alors que les autorités ont renforcé fortement la sécurité dans la capitale par crainte de manifestations de l'opposition. Depuis le scrutin du 17 avril auquel plus de 190 millions d'Indonésiens étaient appelés à voter, le candidat d'opposition Prabowo Subianto conteste le décompte partiel des voix qui donnait une avance au président sortant et il a déclaré avoir remporté l'élection. Les autorités ont appelé les partisans de Prabowo Subianto, un ex-général, à ne pas descendre dans la rue, mettant en avant un risque d'attentats terroristes. (Belga)