"Quinze personnes, toutes des hommes, ont été blessées et amenées à l'hôpital", a expliqué le docteur Naimatullah, joint par téléphone. C'est le premier incident significatif enregistré dans le pays depuis le début du scrutin pour le premier tour de l'élection présidentielle. Les talibans ont multiplié les avertissements aux quelque 9,6 millions d'électeurs pour les dissuader de se rendre aux urnes. Ils ont expliqué jeudi que leurs moujahidines viseraient "les bureaux et les centres (de vote) accueillant ce spectacle". La campagne électorale s'est d'ailleurs achevée dans le sang, avec 26 tués dans un attentat suicide à Tcharikar la semaine dernière et quatre mercredi à Kandahar. (Belga)