L'explosion non loin d'un centre d'oncologie est survenue après une collision entre plusieurs voitures, selon le ministère. L'université du Caire, à laquelle le centre est affilié, a nié que l'explosion avait eu lieu dans le site ou que les flammes se sont propagées dans le centre médical. "Tous les patients et employés vont bien", a communiqué l'université publique. Selon les médias égyptiens, il s'agirait d'une explosion de gaz ou d'un accident de voiture. Mais ces informations n'ont pas été confirmées de sources officielles. Une enquête est ouverte au sujet de l'accident, selon la télévision publique. (Belga)