Les services de la Ville de Mons sont intervenus durant plusieurs heures mardi, avec le concours de la police, des pompiers et de la Protection civile pour déblayer et sécuriser le périmètre de l'immeuble de la rue des juifs dont le premier étage s'était effondré vers 13 heures.

Le sinistre a fait une victime, le locataire de la maison, ainsi que deux blessés légers, deux ouvriers qui travaillaient dans le bâtiment et qui ont été pris en charge à l'hôpital Ambroise Paré à Mons. Aucune autre victime n'est à déplorer. Le plan communal d'urgence a été levé à 19h45, en concertation avec les différentes disciplines et le gouverneur de la province du Hainaut.

Causes exactes inconnues

La totalité de ce qui reste du bâtiment sinistré est toujours instable, a précisé la Ville de Mons. L'immeuble a été quadrillé. Les travaux de stabilité seront entrepris dès mercredi par les services techniques de la Ville et par la société Wanty afin de sécuriser au plus vite le périmètre et rétablir la circulation qui est interdite, ainsi que le stationnement, jusqu'au lundi 4 novembre.

Un arrêté d'inhabitabilité de 48 heures a également été pris pour les maisons voisines de l'immeuble sinistré. Les habitants ont été évacués et pris en charge par les services du CPAS pour être relogés sans délai. Six d'entre eux ont été hébergés dans leurs familles et onze ont été relogés pas le CPAS de Mons.

Les causes exactes de l'incident ne sont, pour l'heure, pas encore connues. Le dossier a été mis à l'instruction et un expert est dépêché sur place. L'auditorat du travail a initié une enquête pour déterminer les circonstances précises et les responsabilités du sinistre.