En juillet, la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) avait décidé de ne pas accorder de permis pour la construction et l'exploitation de six éoliennes sur le terrain du centre de recherche nucléaire SCK-CEN, qui était également demanderesse. Selon la ministre, le projet "n'était pas compatible avec l'aménagement territorial". La commune de Mol avait auparavant déjà déconseillé le projet, car celui-ci allait faire disparaitre un hectare de bois et était prévu dans une zone verte très fréquemment utilisée par les promeneurs et les cyclistes. Entre-temps, la commune de Mol a saisi le Conseil d'État contre le permis d'abattage qui avait été accordé pour le projet. Elle souhaite également "prendre des mesures en matière d'aménagement du territoire" afin que de tels projets à cet endroit n'aient aucune chance à l'avenir. L'administration communale a déclaré suivre de près la procédure de Ecopower et engager des avocats pour défendre ses intérêts dans le dossier. (Belga)

En juillet, la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA) avait décidé de ne pas accorder de permis pour la construction et l'exploitation de six éoliennes sur le terrain du centre de recherche nucléaire SCK-CEN, qui était également demanderesse. Selon la ministre, le projet "n'était pas compatible avec l'aménagement territorial". La commune de Mol avait auparavant déjà déconseillé le projet, car celui-ci allait faire disparaitre un hectare de bois et était prévu dans une zone verte très fréquemment utilisée par les promeneurs et les cyclistes. Entre-temps, la commune de Mol a saisi le Conseil d'État contre le permis d'abattage qui avait été accordé pour le projet. Elle souhaite également "prendre des mesures en matière d'aménagement du territoire" afin que de tels projets à cet endroit n'aient aucune chance à l'avenir. L'administration communale a déclaré suivre de près la procédure de Ecopower et engager des avocats pour défendre ses intérêts dans le dossier. (Belga)