Emprunter gratuitement les transports en commun permettrait aux chômeurs d'aller "chercher du boulot, sans que cela leur coûte de l'argent", argumente Jean-Marc Nollet. La mobilité est la priorité du programme d'Ecolo en vue des élections du 26 mai, rappelle l'écologiste: "Je désire offrir la possibilité aux gens de se passer de leur voiture s'ils le souhaitent, ce qui est impensable à l'heure actuelle. Nous devons rouvrir des points d'arrêt pour les bus et les trains, augmenter l'heure de circulation de certains métros comme à Charleroi par exemple, améliorer les conditions des voyageurs en mettant l'accent sur la ponctualité, etc. Un grand plan, estimé à sept milliards d'euros, est nécessaire pour la Wallonie et Bruxelles." "Un ménage disposant (d'une voiture de société) coûte 493 euros par mois aux finances publiques, contre 94 euros pour les ménages utilisant les transports en commun (...) En réduisant de moitié les dépenses liées aux voitures de société, nous pourrions payer le grand plan déjà évoqué et cette gratuité." (Belga)