Invité politique de La Première (RTBF) mardi matin, M. Nollet a confié ne pas "être fan" de l'application qui permet à ses détenteurs de prouver qu'ils sont vaccinés ou testés négativement au Covid-19, ce qui leur permet alors d'accéder à différents services (restaurants, spectacles,...). Alors que l'idée circule chez nous depuis quelques semaines, le co-président d'Ecolo a dit mardi ne pas vouloir d'un coronapass généralisé. Pour lui, ce type d'outil ne pourrait être utilisé que pour "les seuls événements de grande ampleur", comme les festivals, etc. En aucun cas il ne pourrait servir pour les activités de tous les jours (coiffeurs, etc.), insiste le Vert. La mise en oeuvre de ce coronapass ne pourrait en plus être que "limitée dans le temps", et conditionnée à la possibilité de chacun de s'être fait vacciner. L'outil devra aussi pouvoir offrir des alternatives aux personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, en offrant notamment le résultat d'éventuels tests PCR, etc, a-t-il plaidé. Interrogé sur le Codeco de ce mardi, le co-président d'Ecolo, parti qui siège dans la majorité fédérale et en Régions bruxelloise et wallonne, a dit que la priorité pour son parti était de rouvrir le secteur culturel. "Le moment est venu", a-t-il conclu. (Belga)

Invité politique de La Première (RTBF) mardi matin, M. Nollet a confié ne pas "être fan" de l'application qui permet à ses détenteurs de prouver qu'ils sont vaccinés ou testés négativement au Covid-19, ce qui leur permet alors d'accéder à différents services (restaurants, spectacles,...). Alors que l'idée circule chez nous depuis quelques semaines, le co-président d'Ecolo a dit mardi ne pas vouloir d'un coronapass généralisé. Pour lui, ce type d'outil ne pourrait être utilisé que pour "les seuls événements de grande ampleur", comme les festivals, etc. En aucun cas il ne pourrait servir pour les activités de tous les jours (coiffeurs, etc.), insiste le Vert. La mise en oeuvre de ce coronapass ne pourrait en plus être que "limitée dans le temps", et conditionnée à la possibilité de chacun de s'être fait vacciner. L'outil devra aussi pouvoir offrir des alternatives aux personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, en offrant notamment le résultat d'éventuels tests PCR, etc, a-t-il plaidé. Interrogé sur le Codeco de ce mardi, le co-président d'Ecolo, parti qui siège dans la majorité fédérale et en Régions bruxelloise et wallonne, a dit que la priorité pour son parti était de rouvrir le secteur culturel. "Le moment est venu", a-t-il conclu. (Belga)