"Il est vrai que nous représentons une nouvelle génération d'écologistes, avec des idées et l'envie de participer activement à la gestion de la commune. Vincent Scourneau a annoncé qu'il y aurait des occasions, durant la législature, qui permettront d'initier le mouvement qu'il souhaite. On verra. Nous savons ce qui manque dans les intentions annoncées par la majorité: des ambitions et des engagements en matière de participation citoyenne et d'environnement, pour faire bref. S'il y a des avancées dans ces domaines, si l'ambiance change, si on travaille bien ensemble, cela nous incitera peut-être à collaborer. Mais on en est loin aujourd'hui", indique Corentin Roulin. Lors de la lecture de la déclaration de politique communale 2018-2024 de sa majorité au conseil communal de mercredi soir, le bourgmestre Vincent Scourneau (MR) avait surpris les élus de l'opposition en proposant d'ouvrir sa majorité absolue à d'autres formations politiques en cours de législature. Et il avait explicitement lancé cet appel à Ecolo, sacré deuxième force politique de Braine-l'Alleud après les élections communales d'octobre dernier. (Belga)

"Il est vrai que nous représentons une nouvelle génération d'écologistes, avec des idées et l'envie de participer activement à la gestion de la commune. Vincent Scourneau a annoncé qu'il y aurait des occasions, durant la législature, qui permettront d'initier le mouvement qu'il souhaite. On verra. Nous savons ce qui manque dans les intentions annoncées par la majorité: des ambitions et des engagements en matière de participation citoyenne et d'environnement, pour faire bref. S'il y a des avancées dans ces domaines, si l'ambiance change, si on travaille bien ensemble, cela nous incitera peut-être à collaborer. Mais on en est loin aujourd'hui", indique Corentin Roulin. Lors de la lecture de la déclaration de politique communale 2018-2024 de sa majorité au conseil communal de mercredi soir, le bourgmestre Vincent Scourneau (MR) avait surpris les élus de l'opposition en proposant d'ouvrir sa majorité absolue à d'autres formations politiques en cours de législature. Et il avait explicitement lancé cet appel à Ecolo, sacré deuxième force politique de Braine-l'Alleud après les élections communales d'octobre dernier. (Belga)