"Depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de 2.382, dont 2.288 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.606 décès (1.512 confirmés et 94 probables) et 666 personnes guéries", lit-on dans le bulletin quotidien du ministère de la santé daté de jeudi. "Un cas a été signalé à Ariwara, dans l'Ituri, depuis lundi. La personnes est même décédée", a déclaré une porte-parole du ministère congolais de la Santé. La personne contaminée, mère de cinq enfants contaminés dont deux sont décédés d'Ebola, avait fui Beni (Nord-Kivu) à destination de l'Ituri voisin pour échapper aux équipes de riposte à l'épidémie, ont expliqué les autorités sanitaires dans le bulletin daté de lundi. "A ce jour, 177 contacts de la famille ont été listés à Ariwara et 40 contacts ont déjà été vaccinés", selon les autorités sanitaires. Ariwara est une localité du nord de l'Ituri située à une dizaine de kilomètres de l'Ouganda où un cas en provenance de la RDC avait été signalé en juin. Le Soudan du Sud se trouve à plus 60 km. L'épidémie déclarée le 1er août sur le sol congolais est la dixième en RDC depuis 1976 et la deuxième la plus grave dans l'histoire de la maladie après les quelque 11.000 morts enregistrés en Afrique de l'Ouest (Liberia, Guinée, Sierra Leone) en 2014. (Belga)

"Depuis le début de l'épidémie, le cumul des cas est de 2.382, dont 2.288 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.606 décès (1.512 confirmés et 94 probables) et 666 personnes guéries", lit-on dans le bulletin quotidien du ministère de la santé daté de jeudi. "Un cas a été signalé à Ariwara, dans l'Ituri, depuis lundi. La personnes est même décédée", a déclaré une porte-parole du ministère congolais de la Santé. La personne contaminée, mère de cinq enfants contaminés dont deux sont décédés d'Ebola, avait fui Beni (Nord-Kivu) à destination de l'Ituri voisin pour échapper aux équipes de riposte à l'épidémie, ont expliqué les autorités sanitaires dans le bulletin daté de lundi. "A ce jour, 177 contacts de la famille ont été listés à Ariwara et 40 contacts ont déjà été vaccinés", selon les autorités sanitaires. Ariwara est une localité du nord de l'Ituri située à une dizaine de kilomètres de l'Ouganda où un cas en provenance de la RDC avait été signalé en juin. Le Soudan du Sud se trouve à plus 60 km. L'épidémie déclarée le 1er août sur le sol congolais est la dixième en RDC depuis 1976 et la deuxième la plus grave dans l'histoire de la maladie après les quelque 11.000 morts enregistrés en Afrique de l'Ouest (Liberia, Guinée, Sierra Leone) en 2014. (Belga)