Les journalistes flamands étaient particulièrement impatients de connaître la position du Premier ministre sur le Pandagate ! Dans cette affaire, le Montois a été accusé (un peu) par le Zoo d'Anvers et (beaucoup) par la N-VA d'avoir favorisé le parc animalier Pairi Daiza - situé à Brugelette, juste à côté de Mons - aux dépens de la métropole flamande. Il était en effet en Chine cette semaine pour pousser plusieurs dossiers, dont celui de Pairi Daiza qui souhaitaient accueillir deux pandas géants. Mission accomplie. Le contrat a été signé.

"D'abord, réjouissons-nous que les deux pandas arrivent en Belgique", a commenté le chef du gouvernement. Avec, donc, une attention toute particulière portée à nos petites têtes blondes.
Sur le fond du dossier, il a balayé les critiques. "Tout qui me connaît sait que dans mes fonctions fédérales, en tant que vice-Premier ou Premier ministre, j'ai toujours aidé toutes les entreprises belges - flamandes, wallonnes ou bruxelloises. Sinon, je ne serais pas à ma place aujourd'hui..." Si c'est lui qui le dit.

C. A.

Les journalistes flamands étaient particulièrement impatients de connaître la position du Premier ministre sur le Pandagate ! Dans cette affaire, le Montois a été accusé (un peu) par le Zoo d'Anvers et (beaucoup) par la N-VA d'avoir favorisé le parc animalier Pairi Daiza - situé à Brugelette, juste à côté de Mons - aux dépens de la métropole flamande. Il était en effet en Chine cette semaine pour pousser plusieurs dossiers, dont celui de Pairi Daiza qui souhaitaient accueillir deux pandas géants. Mission accomplie. Le contrat a été signé. "D'abord, réjouissons-nous que les deux pandas arrivent en Belgique", a commenté le chef du gouvernement. Avec, donc, une attention toute particulière portée à nos petites têtes blondes. Sur le fond du dossier, il a balayé les critiques. "Tout qui me connaît sait que dans mes fonctions fédérales, en tant que vice-Premier ou Premier ministre, j'ai toujours aidé toutes les entreprises belges - flamandes, wallonnes ou bruxelloises. Sinon, je ne serais pas à ma place aujourd'hui..." Si c'est lui qui le dit. C. A.