On y évalue la façon dont les pays respectent les droits humains. Prochaine épreuve : janvier 2021. Lors du cycle 2012-2016, notre pays s'était soumis volontairement à un ...

On y évalue la façon dont les pays respectent les droits humains. Prochaine épreuve : janvier 2021. Lors du cycle 2012-2016, notre pays s'était soumis volontairement à un bilan à mi-parcours. Ce ne sera pas le cas, cette fois-ci. Le ministre sortant des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), dit préférer " une séance de débriefing sur le bilan à mi-parcours avec les acteurs belges intéressés ". Mais toujours rien à l'horizon... Le site des Affaires étrangères affiche pourtant : " Le ministre rencontre lui-même, chaque année, les principales ONG belges pour discuter de l'action de la Belgique sur la scène internationale. " Et, à l'issue de l'EPU 2016, la Belgique avait accepté d'associer la société civile au processus de suivi et de mise en oeuvre des recommandations issues de l'EPU. Celle-ci n'a plus été consultée depuis avril 2016. M. La.