D'après des documents de voyage que le quotidien néerlandophone s'est procurés, Mohamad Omar N., 38 ans, s'est rendu au Liban le 26 novembre 2016 pour y voyager vers les Emirats arabes unis.

Il aurait ensuite pris l'avion pour l'Inde, d'où il est revenu au Liban le 10 décembre avant de rejoindre sa famille à Alep.

Selon Het Laatste Nieuws, l'homme voyageait probablement pour affaires, étant donné qu'il travaille pour la chambre du commerce à Alep. Les avocats de la famille n'étaient pas joignables dimanche pour commenter ou confirmer l'information.

Belga

Lire aussi: "Il voulait sauver sa famille", selon les avocats de la famille syrienne

D'après des documents de voyage que le quotidien néerlandophone s'est procurés, Mohamad Omar N., 38 ans, s'est rendu au Liban le 26 novembre 2016 pour y voyager vers les Emirats arabes unis. Il aurait ensuite pris l'avion pour l'Inde, d'où il est revenu au Liban le 10 décembre avant de rejoindre sa famille à Alep. Selon Het Laatste Nieuws, l'homme voyageait probablement pour affaires, étant donné qu'il travaille pour la chambre du commerce à Alep. Les avocats de la famille n'étaient pas joignables dimanche pour commenter ou confirmer l'information.BelgaLire aussi: "Il voulait sauver sa famille", selon les avocats de la famille syrienne