Il s'agit de la première visite d'un dirigeant de l'Union européenne dans cette ville meurtrie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Donald Tusk s'est entretenu avec le maire Tomihisa Taue et Shigemitsu Tanaka, le chef d'un groupe de survivants, âgé de 78 ans. Le président du conseil européen s'est dit "profondément ému" par sa visite au Musée de la bombe atomique et au Mémorial national de la paix et des conversations qu'il y a eues. "Depuis Nagasaki, des paroles d'avertissement et un appel simple à tous les participants du G20: réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard. Prenez vos responsabilités non pas seulement pour vos intérêts mais avant tout pour la paix et un ordre mondial sûr et équitable", a-t-il écrit sur Twitter. Donald Tusk devrait également visiter le site d'Hiroshima plus tard ce mercredi. Le 9 août 1945, une bombe atomique au nom de code Fat Man avait été libérée d'un bombardier américain B-29 et explosé sur la ville portuaire du sud-ouest du Japon. Cette attaque nucléaire, qui a tué environ 74.000 personnes avant la fin de l'année 1945, a eu lieu trois jours après que l'armée américaine eut lancé la première bombe atomique sur Hiroshima. Le sommet du G20 doit débuter vendredi à Osaka, une ville de l'ouest du pays, et durer deux jours. (Belga)

Il s'agit de la première visite d'un dirigeant de l'Union européenne dans cette ville meurtrie à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Donald Tusk s'est entretenu avec le maire Tomihisa Taue et Shigemitsu Tanaka, le chef d'un groupe de survivants, âgé de 78 ans. Le président du conseil européen s'est dit "profondément ému" par sa visite au Musée de la bombe atomique et au Mémorial national de la paix et des conversations qu'il y a eues. "Depuis Nagasaki, des paroles d'avertissement et un appel simple à tous les participants du G20: réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard. Prenez vos responsabilités non pas seulement pour vos intérêts mais avant tout pour la paix et un ordre mondial sûr et équitable", a-t-il écrit sur Twitter. Donald Tusk devrait également visiter le site d'Hiroshima plus tard ce mercredi. Le 9 août 1945, une bombe atomique au nom de code Fat Man avait été libérée d'un bombardier américain B-29 et explosé sur la ville portuaire du sud-ouest du Japon. Cette attaque nucléaire, qui a tué environ 74.000 personnes avant la fin de l'année 1945, a eu lieu trois jours après que l'armée américaine eut lancé la première bombe atomique sur Hiroshima. Le sommet du G20 doit débuter vendredi à Osaka, une ville de l'ouest du pays, et durer deux jours. (Belga)