Les Etats-Unis sont prêts à évoquer avec la République islamique "une nouvelle voie, une série de mesures qui feraient de l'Iran un pays plus normal", a expliqué le chef du Pentagone sur la chaîne CBS, quelques heures après une mise en garde de Donald Trump contre "un autre massacre de manifestants pacifiques" par les autorités iraniennes. Et Donald Trump a de nouveau mis en garde les dirigeants iraniens dimanche, les appelant à ne pas tuer les protestataires qui manifestaient leur indignation dans les rues de Téhéran après le crash du Boeing ukrainien. "Aux leaders d'Iran - "NE TUEZ PAS VOS MANIFESTANTS", a tweeté le président américain. "Le monde regarde. Plus important, les Etats-Unis regardent", a-t-il poursuivi. Le locataire de la Maison Blanche fait référence aux manifestations qui avaient éclaté mi-novembre en Iran, faisant plus de 300 morts, selon l'ONG Amnesty International. (Belga)

Les Etats-Unis sont prêts à évoquer avec la République islamique "une nouvelle voie, une série de mesures qui feraient de l'Iran un pays plus normal", a expliqué le chef du Pentagone sur la chaîne CBS, quelques heures après une mise en garde de Donald Trump contre "un autre massacre de manifestants pacifiques" par les autorités iraniennes. Et Donald Trump a de nouveau mis en garde les dirigeants iraniens dimanche, les appelant à ne pas tuer les protestataires qui manifestaient leur indignation dans les rues de Téhéran après le crash du Boeing ukrainien. "Aux leaders d'Iran - "NE TUEZ PAS VOS MANIFESTANTS", a tweeté le président américain. "Le monde regarde. Plus important, les Etats-Unis regardent", a-t-il poursuivi. Le locataire de la Maison Blanche fait référence aux manifestations qui avaient éclaté mi-novembre en Iran, faisant plus de 300 morts, selon l'ONG Amnesty International. (Belga)