L'opération avait déjà commencé, avec des avions ayant décollé et des navires étant positionnés, quand le message a été donné d'arrêter l'action, selon le New York Times. Les raisons de ce revirement ne sont cependant pas connues, ou s'il est possible que l'opération soit menée à un autre moment. La Maison Blanche et le Pentagone ont refusé de commenter l'information divulguée par le New York Times. Jeudi, Washington et Téhéran se sont livré une guerre de communication sur la localisation exacte, au moment de la frappe, du drone de l'US Navy abattu par les forces iraniennes. La diplomatie iranienne reproche à Washington d'avoir violé l'espace aérien iranien, et prétend avoir abattu le drone sur son territoire. Selon le commandement central des forces américaines, le drone a été abattu au-dessus du détroit d'Ormuz et n'a jamais pénétré l'espace iranien. (Belga)