Fin décembre, l'exploitant Electrabel avait suspendu l'activité de Doel 3, quatre jours seulement après sa remise en fonction, à la suite de la découverte d'une fuite à un joint dans la partie non nucléaire de la centrale. Dans la foulée immédiate, un autre incident était survenu dans la centrale de Tihange, entraînant la mise à l'arrêt de cette centrale située à 70 kilomètres d'Aix-la-Chapelle, de l'autre côté de la frontière allemande. En cause cette fois, un incendie dans un tableau électrique. Ces incidents ont renforcé les organisations environnementales allemandes et les autorités du land de Rhénanie du Nord-Westphalie dans leur souhait, réitéré depuis des années, de voir fermer définitivement l'installation située à proximité de l'Allemagne. Selon les experts et techniciens du ministère allemand, les problèmes décelés dans la paroi du réacteur sont de nature à remettre en cause les conditions de sécurité lors du fonctionnement de la centrale. (Belga)

Fin décembre, l'exploitant Electrabel avait suspendu l'activité de Doel 3, quatre jours seulement après sa remise en fonction, à la suite de la découverte d'une fuite à un joint dans la partie non nucléaire de la centrale. Dans la foulée immédiate, un autre incident était survenu dans la centrale de Tihange, entraînant la mise à l'arrêt de cette centrale située à 70 kilomètres d'Aix-la-Chapelle, de l'autre côté de la frontière allemande. En cause cette fois, un incendie dans un tableau électrique. Ces incidents ont renforcé les organisations environnementales allemandes et les autorités du land de Rhénanie du Nord-Westphalie dans leur souhait, réitéré depuis des années, de voir fermer définitivement l'installation située à proximité de l'Allemagne. Selon les experts et techniciens du ministère allemand, les problèmes décelés dans la paroi du réacteur sont de nature à remettre en cause les conditions de sécurité lors du fonctionnement de la centrale. (Belga)