Doel 4 s'était arrêté automatiquement mardi après un dégagement de vapeur dans la partie non nucléaire de la centrale qui a fait un blessé grave.

Travaillant pour un sous-traitant d'Engie Electrabel, la victime a été brûlée au 1er et au 2e degré."Mais sa situation est désormais sous contrôle", a précisé une porte-parole du groupe.

Doel 4 s'était arrêté automatiquement mardi après un dégagement de vapeur dans la partie non nucléaire de la centrale qui a fait un blessé grave.Travaillant pour un sous-traitant d'Engie Electrabel, la victime a été brûlée au 1er et au 2e degré."Mais sa situation est désormais sous contrôle", a précisé une porte-parole du groupe.