Le gendarme belge du nucléaire avait refusé l'agrément une première fois en novembre et avait donné à Electrabel jusqu'au 1er mai pour optimaliser la sécurité de ses sites.

L'AFCN a constaté le 1er mai que ses exigences n'étaient pas remplies, rapportent les quotidiens.

L'AFCN ne donne pas davantage de détails, mais cela ne concerne que Doel 1 et 2. Tihange ainsi que Doel 3 et 4 ont reçu l'agrément.

"Le gros des travaux sera terminé fin 2019", commente Electrabel.

Le gendarme belge du nucléaire avait refusé l'agrément une première fois en novembre et avait donné à Electrabel jusqu'au 1er mai pour optimaliser la sécurité de ses sites.L'AFCN a constaté le 1er mai que ses exigences n'étaient pas remplies, rapportent les quotidiens. L'AFCN ne donne pas davantage de détails, mais cela ne concerne que Doel 1 et 2. Tihange ainsi que Doel 3 et 4 ont reçu l'agrément. "Le gros des travaux sera terminé fin 2019", commente Electrabel.