L'or a été retrouvé par des gendarmes et des militaires spécialisés dans les fouilles près de Saint-Orens, dans la banlieue de Toulouse, chez un proche d'un des ravisseurs aujourd'hui incarcérés. La quasi-totalité de la rançon a désormais été retrouvée, a ajouté cette source. Un riche entrepreneur toulousain avait été enlevé en mai 2015 par un commando, qui l'avait emmené et séquestré pendant deux mois en Espagne. Il lui avait extorqué 1,4 million d'euros, versé majoritairement en or. L'homme d'affaires avait été libéré en juillet 2015 et le commando avait été arrêté en septembre - trois hommes en Espagne et un en France - par la police espagnole et la gendarmerie de Toulouse qui travaillaient conjointement sur cette affaire. L'un d'entre eux, Jean-Pierre Jourda, s'est suicidé en août 2016 dans sa prison. Peu avant d'enlever l'entrepreneur, le commando avait attaqué une armurerie, tirant et blessant des policiers dans leur fuite. (Belga)

L'or a été retrouvé par des gendarmes et des militaires spécialisés dans les fouilles près de Saint-Orens, dans la banlieue de Toulouse, chez un proche d'un des ravisseurs aujourd'hui incarcérés. La quasi-totalité de la rançon a désormais été retrouvée, a ajouté cette source. Un riche entrepreneur toulousain avait été enlevé en mai 2015 par un commando, qui l'avait emmené et séquestré pendant deux mois en Espagne. Il lui avait extorqué 1,4 million d'euros, versé majoritairement en or. L'homme d'affaires avait été libéré en juillet 2015 et le commando avait été arrêté en septembre - trois hommes en Espagne et un en France - par la police espagnole et la gendarmerie de Toulouse qui travaillaient conjointement sur cette affaire. L'un d'entre eux, Jean-Pierre Jourda, s'est suicidé en août 2016 dans sa prison. Peu avant d'enlever l'entrepreneur, le commando avait attaqué une armurerie, tirant et blessant des policiers dans leur fuite. (Belga)