L'Allemande Ursula von der Leyen, qui succèdera à Jean-Claude Juncker à la tête de l'exécutif européen le 1er novembre, a dévoilé ce mardi les attributions qu'elle a prévues pour les vingt-six candidats qui lui ont été soumis par les Etats membres. Le Parlement européen devra donner son aval ou non à cette équipe, après avoir auditionné chacun des prétendants entre le 30 septembre et le 8 octobre. Certains d'entre eux - en particulier ceux de la Pologne, de la Roumanie et de la Hongrie - risquent d'être confrontés à une solide opposition de la part des eurodéputés. (Belga)