"Avec mes collègues de la Commission et des autres institutions européennes, je défendrai les intérêts de chaque citoyen européen au cours des cinq prochaines années", indique dans un tweet celui qui est encore ministre fédéral d'un gouvernement en affaires courantes. La première Commission européenne présidée par une femme, l'Allemande Ursula von der Leyen, a obtenu mercredi midi le feu vert des députés européens avec 461 voix en sa faveur, 157 contre et 89 abstentions. Les trois principaux groupes politiques du Parlement européen, le PPE (conservateurs), les socialistes et socio-démocrates du S&D et les libéraux et macronistes de Renew Europe, avaient déjà annoncé qu'ils soutiendraient la Commission Von der Leyen. Les Verts/ALE, quatrième famille en importance, se sont majoritairement abstenus. Le président sortant de l'exécutif européen, Jean-Claude Juncker, a félicité Mme von der Leyen sur Twitter, estimant qu'"avec le vote d'aujourd'hui, le Parlement a réaffirmé sa confiance inébranlable" en sa personne et son équipe. "Je sais que sous ta direction, nous verrons une UE plus forte, plus verte et plus digitale", a-t-il adressé à Ursula von der Leyen. (Belga)