"On a frôlé une nouvelle catastrophe", estime le porte-parole d'Infrabel, en référence à un incident similaire survenu à Morlanwelz à la fin novembre 2017 et qui avait coûté la vie à deux travailleurs. Les faits sont survenus peu après 7h00, soit un peu plus tôt qu'annoncé précédemment, a précisé le gestionnaire en fin de matinée auprès de l'agence Belga.

Les deux wagons en cause, remplis de marchandise et appartenant à l'opérateur Captrain, étaient stationnés depuis une semaine à proximité de la gare de Visé à cause d'un problème de frein, a détaillé le porte-parole d'Infrabel. Une personne en charge de la sécurité s'est rendue compte qu'ils se déplaçaient vers les agents qui effectuaient des travaux de soudure et d'entretien un peu plus loin.

En dernière minute, ceux-ci ont pu éviter les deux wagons, qui ont roulé sur leur matériel et occasionné des dégâts à la voirie et à l'aiguillage notamment, avant de s'écraser dans un cul-de-sac. Trois travailleurs choqués psychologiquement font l'objet d'un suivi. Leurs collègues avaient manifesté leur volonté de terminer les travaux, mais l'auditorat du travail a requis leur interruption pour les besoins de l'enquête qui a été ouverte. Malgré les dégâts à la voirie, l'incident n'aura pas de conséquence sur le trafic, assure Infrabel.