C'est le père des victimes, s'inquiétant de ne pas voir ses fils, qui a découvert les corps dans l'après-midi. Selon les premiers rapports de police, des médicaments auraient été trouvés dans la pièce où séjournaient les deux frères. Aucun signe de violence n'aurait été retrouvé sur les corps. L'hypothèse d'un cocktail de médicaments ou une éventuelle surdose est évoquée. Une enquête a été ouverte. (Belga)