Ces unités seront une "task force multi-domaines" et un "commandement chargé de coordonner les tirs", a précisé l'armée américaine dans un communiqué reçu vendredi à Bruxelles. La première comprendra de l'artillerie de campagne, des capacités de défense anti-aérienne et anti-missile, de guerre électronique et d'aviation, a souligné le QG de l'US Army pour l'Europe et l'Afrique. Le nouveau commandement ("Theater Fires Command") sera pour sa part chargé d'améliorer l'état de préparation des troupes américaines déployées en Europe et la coopération multinationale, notamment par le biais d'exercices, selon un porte-parole militaire, le colonel Joe Scrocca. La mise sur pied effective de ces deux unités est prévue, dans la garnison de Wiesbaden, respectivement les 16 septembre et 16 octobre prochains. Le secrétaire (ministre) américain à la Défense, Lloyd Austin, avait annoncé mardi que les États-Unis allaient augmenter leur présence militaire en Allemagne, tournant la page des relations germano-américaines lors de la présidence de Donald Trump. Ce renforcement des effectifs "témoigne de notre engagement envers notre partenaire et envers l'Otan", avait-il affirmé à Berlin aux côtés de son homologue allemande, Annegret Kramp-Karrenbauer. "C'est une excellente nouvelle que non seulement le président (Joe) Biden ait annoncé que les plans de retrait étaient abandonnés mais que, au contraire, les troupes ici en Allemagne soient renforcées", avait commenté en retour la ministre allemande, en y voyant "un signe très fort d'unité". (Belga)

Ces unités seront une "task force multi-domaines" et un "commandement chargé de coordonner les tirs", a précisé l'armée américaine dans un communiqué reçu vendredi à Bruxelles. La première comprendra de l'artillerie de campagne, des capacités de défense anti-aérienne et anti-missile, de guerre électronique et d'aviation, a souligné le QG de l'US Army pour l'Europe et l'Afrique. Le nouveau commandement ("Theater Fires Command") sera pour sa part chargé d'améliorer l'état de préparation des troupes américaines déployées en Europe et la coopération multinationale, notamment par le biais d'exercices, selon un porte-parole militaire, le colonel Joe Scrocca. La mise sur pied effective de ces deux unités est prévue, dans la garnison de Wiesbaden, respectivement les 16 septembre et 16 octobre prochains. Le secrétaire (ministre) américain à la Défense, Lloyd Austin, avait annoncé mardi que les États-Unis allaient augmenter leur présence militaire en Allemagne, tournant la page des relations germano-américaines lors de la présidence de Donald Trump. Ce renforcement des effectifs "témoigne de notre engagement envers notre partenaire et envers l'Otan", avait-il affirmé à Berlin aux côtés de son homologue allemande, Annegret Kramp-Karrenbauer. "C'est une excellente nouvelle que non seulement le président (Joe) Biden ait annoncé que les plans de retrait étaient abandonnés mais que, au contraire, les troupes ici en Allemagne soient renforcées", avait commenté en retour la ministre allemande, en y voyant "un signe très fort d'unité". (Belga)