Le corps d'un homme a été extrait par une ouverture de l'épave de la "Sirène" et un autre corps a été découvert quelque 80 km en aval de la capitale hongroise, a précisé la police. Tous deux ont été identifiés comme étant sud-coréens. La "Sirène", une embarcation de 26 mètres transportant 33 Sud-Coréens et les deux membres de l'équipage hongrois, avait coulé en sept secondes le 29 mai après une collision avec un navire de croisière de 135 mètres. Seuls sept survivants ont été dénombrés. Des plongeurs hongrois et sud-coréens spécialement dépêchés sur place tentent de récupérer les corps toujours à bord de l'épave, laquelle gît par plus de sept mètres de fond au niveau du pont Marguerite, au coeur de la capitale hongroise. Les forts courants du Danube rendent toutefois les opérations de plongée très périlleuses, les sauveteurs excluant de pénétrer à ce stade à l'intérieur de l'épave en raison des risques. Une grue flottante suffisamment puissante pour relever l'épave est arrivée à Budapest mercredi mais devra rester stationnée au nord de la capitale jusqu'à ce que la décrue du fleuve permette de la convoyer jusqu'aux lieux de l'accident. L'engin pourrait être opérationnel au début de la semaine prochaine, selon les experts. (Belga)